Scénariste et producteur américain, Michael Imperioli est principalement connu du grand public pour son rôle de Christopher Moltisanti dans la série télévisée Les Sopranos. Son premier roman, Wild Side, a toutefois été acclamé par la critique, révélant du même coup un auteur de talent qu’on ne manquera pas de suivre avec intérêt. On y fait la rencontre du jeune Matthew, seize ans, originaire du Queens à New York. Vivant seul avec sa mère dépressive, l’adolescent taciturne voit son quotidien diamétralement transformé à la faveur d’un héritage inattendu. S’offre désormais à lui Manhattan et ses avenues grouillantes, son rythme effréné et ses promesses de liberté. En outre, son entrée au collège et son attirance pour l’intrigante Veronica, une jeune femme libérée convaincue d’être la descendante d’une illustre lignée de sorcières, lui ouvrent de nouveaux horizons. Sans compter que son voisin musicien — nul autre que Lou Reed! — l’entraîne rapidement dans ses folles escapades… à ses dépens. Avide de découvertes, Matt plonge aveuglement dans cet univers où l’art, la création, l’amour et quelques substances illicites sont à l’honneur. Mais que restera-t-il de lui, au terme de cette odyssée? Michael Imperioli signe avec Wild Side un roman de formation bouleversant, endiablé, qui se veut également un vibrant hommage au chanteur de The Velvet Underground, tristement disparu en 2013. À découvrir, qu’on connaisse ou non ce musicien.